Progression du robot pour la Coupe 2013

dimanche 24 novembre 2013

Impression 3D : Premier pas avec son imprimante

Premier "vrai" article de cette section, nous allons faire ensemble les premiers pas avec notre imprimante 3D.

1 - Le montage ... ou pas !

Vous avez enfin choisi l'imprimante de vos rêves ! Commandée il y a quelques jours/mois sur internet/dans un fablab (rayer les mentions inutiles) , vous attendez son arrivée imminente aujourd'hui même. Un coup de sonnette et une signature plus tard, votre colis est posé religieusement sur la table de votre salon : il ne vous reste plus qu'à déballer fébrilement votre Graal, le cutter à la main.


La dessus, plusieurs possibilités : soit vous avez commandé une imprimante clef en mains, et dans ce cas, vous pouvez passer au chapitre 2, soit votre imprimante ressemble à un tas informe mêlant quincaillerie et électronique et dans ce cas, vous devrez vous armer de vos outils préférés avant d’espérer empiler des couches de plastique chaud les uns sur les autres.



Il va être difficile d’énoncer tous les méthodes d'assemblage, tant il y a des machines différentes. Pour ma part, je n'ai assemblé entièrement qu'une seule machine, mon Ultimaker 1. Mais j'ai également pu bidouiller quelques Rep Rap et MakerBot première du nom. On retrouve régulièrement le même type de solutions et la patience est à chaque fois de mise.

Si votre imprimante est vendu en kit, c'est qu'il existe très certainement un plan d'assemblage quelque part sur internet, si celui-ci n'est pas déjà présent dans votre colis. N'hésitez pas à regarder sur les forum et le blogs les différentes étapes du montage de votre machine. Il existe même des tutos vidéos pour certaines que vous retrouverez sur YouTube par exemple.

Une imprimante ne se monte pas (encore) comme un meuble ikéa. Il faut du temps et de la patience.

Placez vous dans un espace que vous pourrez monopoliser pendant une vingtaine d'heure de travail (j'ai mis environ 10h pour assembler mon imprimante). Celui ci doit être assez grand pour pouvoir poser toutes les pièces dont vous avez besoins ainsi que vos outils. N'hésitez pas à faire une première passe sur votre plan/procédure de montage et de préparer tous les éléments au préalable dans des petites boites.


Allez-y doucement et faite des tests à chaque étape. Si on vous demande d'assemblez des courroies par exemple, vérifiez que tous tourne correctement , qu'il n'y a pas trop de jeux, etc ... Vous pourrez toujours y revenir plus tard pour affiner votre assemblage mais si il y a trop d'erreurs, vous risquez de devoir manipuler votre pièces de la mauvaise manière et devoir régler des choses qui étaient correctement assemblées au préalable.

Ca y est ? Vous avez terminé ? Votre imprimante est correctement assemblées ? C'est ce nous allons voir !

2 - Premières impressions et réglages. 

Quelque soit votre imprimante, que vous l'ayez acheté montée ou que vous l'ayez montée seul, ne vous lancez pas dans une impression complexe dés le départ. Au mieux, cela ressemblera à un tas de plastique informe ou presque, au pire vous risquez d’abîmer votre imprimante à cause d'un réglage mal effectué.

Pour réussir vos impressions, vous devez connaitre les capacités et les limites actuelles de votre machine. Pour cela, rien de tel que d'imprimer des pièces à la géométrie particulière pour voir ce que votre imprimante a dans le ventre !

Premier print : le cube de 2cmx2cm rempli à 20 %. Cette impression vous permet d'évaluer la qualité de votre assemblage et de mettre en avant les premiers réglages à effectuer. Imprimez cette pièce à environ 30mm/s en vitesse et avec une hauteur de couche de 0.2mm.

Première impression d'un cube de 1x1 sur Ultimaker Original
Observez votre pièce lors de l'impression et à la fin. Essayez de comprendre ce qui s'est passé et pourquoi votre pièce a cet aspect. Réglez un paramètre à la fois pour valider l'influence de celui-ci sur votre qualité d’impression. N'hésitez pas à faire plusieurs essais et à les numéroter en prenant systématiquement des notes sur les paramètres que vous avez effectués.

Il est parfois difficile de comprendre ce qui arrive et pourquoi votre pièce n'a pas le niveau de qualité désiré. Je vous invite alors à partager vos impressions sur les forums et réseaux sociaux, ou même mieux, avec le fablab du coin, pour que d'autres personnes puisses vous apporter les conseils ou idées auxquels vous n'aviez pas pensés.
A gauche : 1er essai, décalage des couches
A droite : 2eme essai après réglage des courroies

Pour finir de paramétrer votre imprimante, je vous propose d'aller vers ce lien :
http://reprap.org/wiki/Calibration/fr
Qui vous donnera pleins de pistes pour calibrer correctement votre imprimante et affiner vos réglages.

3- Conclusions

Vous remarquerez que je n'ai pas fais ici de liste détaillé de tous les problèmes d'impression que l'on peut avoir sur une pièce. J'ai dans l'idée de présenter cela autrement. Il y aura bientôt une page sur le site spéciale impression 3D sur laquelle sera répertoriée les impressions réalisées et le paramètres utilisées l'idée est de montrer par l'exemple quelle qualité peut on attendre d'une impression et en utilisant quels paramètres.

Concernant les essais à effectuer, et juste pour information, les 750 premiers grammes de plastique que j'ai utilisé m'ont servis à deux choses : optimiser et régler mon imprimante, et imprimer des pièces pour améliorer mon imprimante et donc en augmenter les performances. Rien que ça !
Layer : 0.07mm
Remplissage 10%
Vitesse : 80 mm/s
Temps d'impression : 8h30
Dimensions : 90x50x50 mm
Le prochain article sera consacré à l'amélioration de nos imprimantes !

A bientôt !

Plastiquement votre,
Nadar